Programmes d'études 
Admission et inscription 
Stages 
Sport-études 
Départements 
Calendrier scolaire 
Cérémonie de fin d'études 
Information générale sur la cote de rendement au collégial (CRC) 
Accueil
Programmes et admissionInformation générale sur la cote de rendement au collégial (CRC)

Information générale sur la cote de rendement au collégial (CRC)

Qu’est-ce que la cote de rendement au collégial (CRC)?

 

La cote de rendement au collégial (CRC) est une méthode de classement aux fins de la sélection des candidatures dans des programmes universitaires contingentés. Cette méthode, adoptée en 1995 par les universités québécoises, permet un classement des étudiantes et étudiants aux fins de la sélection, ce en empruntant à la statistique la technique de calcul qui permet de corriger les différences observées dans les systèmes de notation utilisés dans les collèges et en apportant à celle-ci un ajustement qui tient compte à la fois de la force et de la dispersion relative de chaque groupe d'étudiants.

 

Comment est-elle calculée?

 

La CRC est la moyenne pondérée des cotes de rendement (CR) de chaque cours suivi au collégial (sauf les cours de mise à niveau). Chaque CR est pondérée par le nombre d'unités rattachées à un cours. Les cours échoués sont pondérés comme suit :

  • 0,25 pour les cours échoués durant le premier trimestre d'inscription au collégial (les cours échoués comptent pour le quart des unités qui leur sont attribuées;
  •  0,50 pour les cours échoués aux trimestres subséquents (ces cours comptent pour la moitié des unités qui leur sont attribuées).

Les trois principales composantes de la cote de rendement au collégial

 

La cote de rendement au collégial combine pour chaque cours suivi par un étudiant trois informations : un indicateur de la position de cet étudiant en fonction de la note obtenue dans son groupe (cote Z au collégial), un indicateur de la force de ce groupe (IFGZ) et un indicateur de dispersion de ce même groupe (IDGZ). Ces informations s’intègrent de la façon suivante dans la formule de la CRC :

 

CRC = ((Zcol x IDGZ) + IFGZ + 5) x 5

  • Zcol = cote Z au collégial
  • IDGZ = indicateur de dispersion de groupe basé sur l’écart-type des cotes Z au secondaire des étudiants qui composent le groupe au collégial
  • IFGZ = indicateur de force de groupe basé sur la moyenne des cotes Z au secondaire des étudiants qui composent le groupe au collégial

Les nombres 5 dans la formule ne sont là que pour faire en sorte que la cote de rendement soit positive et varie entre 0 et 50.

 

La moyenne des cotes de rendement pour l’ensemble d’un dossier collégial se situe aux alentours de 25.

 

Pour plus d’information sur le calcul de CRC, consulter le document La cote de rendement au collégial : ce qu’elle est, ce qu’elle fait, 16 juin 2017.

 

Quelle CRC moyenne est prise en compte pour l'admission à université?

 

La CRC moyenne retenue est habituellement celle du programme qui a mené (ou qui mènera) au DEC. Lorsqu’aucune sanction de DEC n’apparaît au dossier, l’établissement universitaire utilise la CRC moyenne du dernier programme dans lequel le candidat s’est inscrit, sous la condition qu’au moins 16 cours soient contributoires à son calcul. Au besoin, les cotes de rendement des résultats de cours qui constituent des préalables pertinents à l’admission dans certains programmes sont intégrées au calcul de la cote moyenne. Si le calcul de la CRC moyenne du dernier programme ne repose pas sur au moins 16 cours, c’est la CRC moyenne globale, c’est-à-dire celle qui inclut tous les résultats obtenus au collégial par le candidat, qui est retenue aux fins de l’admission.

 

Par ailleurs, lorsque le candidat ou la candidate a complété deux programmes de DEC, l’établissement universitaire utilise la CRC moyenne la plus élevée entre la CRC moyenne du programme de DEC complété et celle du dernier programme inscrit (sous la condition qu’au moins 16 cours soient contributoires à son calcul). Les préalables universitaires pertinents sont ajoutés, au besoin, à la CRC moyenne retenue aux fins de l’admission.

 

Dans le cas où le candidat ou la candidate a changé de programme au collégial, les résultats aux cours liés au programme d’études non complété sont pris en compte seulement s’ils permettent l’atteinte d’objectifs et standards du programme retenu aux fins de l’admission ou s’ils constituent des préalables nécessaires pour l’admission. Toutefois, les cours de formation générale (commune, propre et complémentaire) sont contributoires au calcul de la CRC moyenne de chacun des programmes de DEC et sont donc toujours pris en compte lors de l’analyse du dossier.

 

Quand doit-on tenir compte de la cote de rendement?

 

Bien que la cote de rendement au collégial soit l’instrument privilégié pour l’analyse de toute candidature à un programme universitaire, elle est néanmoins plus largement utilisée dans le cadre du processus de sélection pour l’admission aux programmes contingentés. Un programme contingenté est un programme qui reçoit plus de demandes d'admission qu'il n'y a de places disponibles. C'est le cas notamment des programmes de médecine, médecine dentaire, médecine vétérinaire, physiothérapie, optométrie, orthophonie, audiologie, pharmacie, criminologie, psychologie, droit, psychoéducation, service social, etc. L’étudiant qui envisage donc de faire une demande d’admission dans un tel programme devra s’attendre à ce que ses résultats scolaires jouent un rôle important dans le processus de sélection.

 

Dans plusieurs programmes, la cote de rendement est le seul critère utilisé pour sélectionner les candidatures; parfois, les résultats scolaires sont un des éléments considérés en vue de l'admission. En effet, en plus du dossier scolaire, certains programmes exigeront un test d'admission, une entrevue, un portfolio, etc. Il arrive que ces autres critères d'admission jouent un rôle plus important que la cote de rendement. Par exemple, en médecine dentaire, si la candidate ou le candidat ne réussit pas le test d'aptitudes aux études dentaires, elle ou il ne peut pas être admis dans une faculté de médecine dentaire, cote de rendement élevée ou pas.

 

Pourquoi se servir de la CRC?

 

Au collégial il n'y a pas d'examens finaux communs aux différents cégeps ou collèges. Donc, il s'avère difficile pour les universités d'évaluer et de comparer équitablement les notes obtenues à des examens différents, préparés et corrigés par des enseignantes et des enseignants différents. Pour assurer l'équité dans l'analyse des dossiers, il leur a fallu définir une méthode dite objective d'évaluation des dossiers scolaires. Cette méthode est celle de la cote de rendement au collégial. Elle a été adoptée en 1995 par les universités québécoises.

 

À quelle fréquence la CRC est-elle calculée?

 

Les éléments statistiques de la CRC sont calculés par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur quatre fois par année pour les cinq derniers trimestres :

  • au début d’octobre, pour inclure les cours du trimestre d’été, en vue de l’admission à l’université pour le trimestre d’hiver suivant;
  • à la mi-janvier, pour fournir aux collèges des données provisoires incluant les résultats des cours de l’automne, en vue des demandes d’admission à l’université pour l’automne suivant;
  • au début de février, pour inclure les cours du trimestre d’automne, en vue de l’admission à l’université pour le trimestre d’automne suivant;
  • à la mi-juin, pour inclure les cours du trimestre d’hiver pour les admissions définitives à l’université pour l’automne.

Accès à l’information sur la CRC

 

Selon la politique d’accès à l’information établie par le Comité de gestion des bulletins d’études collégiales (CGBEC), où siègent des représentants des collèges, des universités et du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie (MESRST), l’étudiant qui désire obtenir sa CRC doit s’adresser à son collège ou à l’université où il a déposé une demande officielle d’admission.

 

Par ailleurs, pour obtenir toute information générale relative à l’utilisation de la CRC dans le cadre du processus d’admission, l’étudiant ou l’étudiante doit s’adresser à l’établissement universitaire où il a déposé ou l’intention de déposer une demande d’admission.

 

Pour obtenir de l'information encore plus détaillée concernant la cote de rendement au collégial, consultez les documents complets du BCI (Bureau de coopération interuniversitaire) sur leur site Web dans la section étudiants : cliquez ici 

 

Pour connaître les CRC des derniers admis dans les différentes universités, consultez...

 

Admission universitaire dans les programmes contingentés - Portrait, automne 2016

 

 

 

 

 

 

 




© Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu. Tous droits réservés.
30, boulevard du Séminaire Nord, Saint-Jean-sur-Richelieu, Québec, Canada J3B 5J4    Tél.: 450 347-5301