Rechercher

Menu

  • Partager :
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager par courriel

Nouvelles

Le secteur du transport routier innove en prenant la route de la formation en ligne

Répartiteur en transport

Les chiffres dans le secteur du transport routier sont éloquents : 100 000 travailleuses et travailleurs dans 10 000 entreprises au Québec. Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, les enjeux de recrutement sont d’autant plus sensibles qu’ils peuvent mettre en péril la viabilité d’une entreprise.

Selon un reportage de Radio-Canada paru le 16 novembre dernier, « certaines entreprises ont entre 20 % à 30 % de leur flotte de camions immobilisés parce qu’elles ne trouvent personne à mettre derrière le volant. »

Aux abords des autoroutes et aux quatre coins du Québec, nous observons d’immenses panneaux sur lesquels nous lisons : « Chauffeurs recherchés ». Il ne s’agit donc plus d’un mythe. Le secteur du transport vit une pénurie de main-d’œuvre sans précédent : camionneuses et camionneurs, mécaniciennes et mécaniciens, manutentionnaires, répartitrices et répartiteurs, responsables des douanes, etc.

Le 5 mai dernier, la Fondation pour la formation en transport routier, dans le cadre du 67e Congrès annuel de l’Association du Camionnage du Québec, remettait à 25 étudiantes et étudiants des bourses en argent pour avoir obtenu ou être en voie d’obtenir un diplôme dans le secteur du transport routier. Devant plusieurs centaines de personnes dans une salle pleine à craquer au Manoir Richelieu à La Malbaie, les boursières et boursiers étaient applaudis à tout rompre par les actrices et acteurs du secteur du transport routier comme des récipiendaires aux Oscars.

Malgré ce franc succès et les moyens déployés par l’industrie pour souligner les efforts des étudiantes et étudiants, il reste beaucoup de travail pour combler les postes disponibles dans le milieu du transport.

Pour offrir des solutions innovantes à cette pénurie de main-d’œuvre, le Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie du transport routier (Camo-route), les cégeps Saint-Jean-sur-Richelieu et André-Laurendeau et les entreprises en transport travaillent à la conception d’une formation en ligne en mode autoapprentissage en répartition, destinée au personnel des entreprises en transport.

Le projet vise à concevoir des capsules traitant de la planification des itinéraires, de la gestion des marchandises dangereuses, du service à la clientèle et de la communication. Ces contenus permettront au personnel déjà en place de faire l’acquisition de compétences pour occuper un poste de répartitrice ou de répartiteur. Ce mode de formation permet de former du personnel compétent dans les entreprises, d’accroître la rétention et d’expérimenter de nouvelles technologies.

La formation en ligne peut certainement contribuer à atténuer la pénurie de main-d’œuvre et à ouvrir de nouvelles perspectives pour reconfigurer le marché de l’emploi. Le secteur du transport routier innove en prenant la route de la formation en ligne.

Source : Mario Haman, Conseiller aux entreprises

 

Le Cégep offrira bientôt l'attestation d'études collégiales en Répartition de marchandises en transport routier (LCA.DD)

  • Début de la formation : 1er octobre 2018
  • Campus : Saint-Jean
  • Horaire : Temps plein, de jour
  • Nombre d'heures : 780 (environ 8 mois)

Inscrivez-vous à une séance d'information pour en apprendre d'avantage sur le programme, ou pour faire une demande d'admission.

Séances d'information : 

Cliquez sur une date pour vous inscrire!

Appelez-nous pour plus d'information au 450 347-5301, poste 2112.

Publiée le 15 mai 2018